Uropage le site patient en urologie
Que signifie votre taux de PSA ?
taille et chirurgie de la verge

Recherche par mots clés


 

10. FAQ :

1/ La pratique du vélo rend-elle impuissant ?

Plusieurs études ont effectivement étudié l’influence de la pratique du vélo sur le risque d’impuissance. Certaines impuissances peuvent être liées à des traumatismes du périnée survenus dans l’enfance lors de l’utilisation d’un vélo mal adapté à la taille de l’enfant. Il s’agissait habituellement d’un traumatisme ayant entraîné une douleur en urinant et la présence de sang dans l’urine.

Certaines impuissances pourraient être liées à la pratique régulière du vélo par compression et diminution de l’afflux de sang dans la verge du fait de l’utilisation de selle relevée.

Cependant, à part quelques cas anecdotiques, la pratique du vélo est probablement plus bénéfique que néfaste pour l’activité sexuelle.

retour au sommaire FAQ

2  Que faire en cas d'éjaculation précoce ? :

C’est le trouble sexuel masculin le plus fréquent, souvent confondu avec l’impuissance par le patient.

L’érection est normale mais l’éjaculation se produit très rapidement, parfois même avant la pénétration, entraînant la disparition de l’érection. L’éjaculation précoce est donc définie en pratique par un IELT (intravaginal ejaculation latency time) inférieur à 1 minute. En fait, c’est une difficulté à contrôler les sensations annonciatrices de l’éjaculation et de l’orgasme.

L’éjaculation précoce est un problème psychologique bénin qui peut être facilement guéri dans la majorité des cas. L’éjaculation prématurée peut cependant retentir sur les relations sexuelles et entraîner une anxiété qui elle-même peut entraîner de réels troubles de l’érection. L'éjaculation précoce est traitée de façon généralement efficace par une prise en charge du couple en sexologie. La guérison ne s’obtient cependant que si les deux partenaires sont motivés et prêts à suivre quelques séances de " rééducation ". Cette rééducation consiste à réapprendre à percevoir les signes de l’excitation et à retarder l’éjaculation, et fait donc appel à des techniques de relaxation et de réapprentissage des préliminaires (technique dite du "stop and go").

Si la « rééducation » n’est pas envisageable, on traite l’éjaculation précoce par des médicaments qui ont pour propriété de retarder l’éjaculation. Il s’agit généralement de médicaments anti dépresseurs (type Deroxat®) dont on utilise l’effet indésirable sur l’éjaculation.

Depuis peu, un médicament spécifiquement destiné au traitement de l’éjaculation précoce a été mis sur le marché en France : La dapoxétine (Priligy®) est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (ISRS) qui a permis dans les études d'augmenter le délai avant éjaculation par trois ou quatre. La prise se fait à la demande, environ 2 heures avant le rapport. La posologie initiale est de 1 comprimé à 30 mg avant le rapport (au plus 1 comprimé par jour), et éventuellement augmentée à 60 mg (1 comprimé à 60 mg) en cas d'inefficacité du premier dosage.

retour au sommaire FAQ

3   Qu'est-ce qu'un priapisme? :

Le priapisme est une érection permanente, douloureuse, survenant en dehors de toute stimulation sexuelle. Cet état d’érection inapproprié peut durer plusieurs heures car il résulte de la distension permanente des vaisseaux sanguins des corps caverneux.

Les causes de priapisme sont diverses: injection intra-caverneuse (moins fréquent avec les prostaglandines), anémie falciforme, certaines leucémies (LLC surtout), antidépresseurs, antipsychotiques, prise de cocaïne, tumeurs métastasées au pénis (vessie, prostate ...), traumatisme médullaire, idiopathique (30 - 50 %), traumatisme (fistule entre artère caverneuse et corps caverneux)

Le traitement du priapisme doit être fait en urgence dans tous les cas, au mieux avant la 4° heure en cas d’érection pharmacologique prolongée. En l’absence de traitement, le priapisme évolue vers une altération des corps érectiles et souvent une impuissance ultérieure.

retour au sommaire FAQ

4  Quelle est la signification des érections nocturnes?:

Souvent, il n’y a pas une seule cause précise pouvant expliquer les troubles de l’érection mais la combinaison de plusieurs facteurs. La conservation d’érections nocturnes spontanées (la nuit ou au réveil), suggère qu’il existe un facteur psychologique important. Si le mécanisme exact des érections nocturnes est inconnu, leur présence suggère que les mécanismes vasculaires et neurologiques de l’érection sont intacts.

retour au sommaire FAQ

5   Qu'est ce que la maladie de La Peyronie ? :

C’est la formation de tissu fibreux sur la paroi des corps caverneux. La cause est inconnue. Le tissu fibreux forme habituellement une plaque dure, d’1 ou 2 centimètres, facilement palpable pour le patient, qui entraîne une mauvaise extension du corps caverneux du côté atteint et donc une incurvation de la verge de ce côté lors de l’érection. C’est une maladie tout à fait bénigne. En cas de déformation importante, et surtout si celle-ci est latérale, le rapport peut être difficile, voire douloureux pour la partenaire. Très rarement, la déformation peut entraîner une véritable impuissance. Le traitement repose avant tout sur la prise de vitamine E au long cours, pendant au moins 1 an. L’évolution se fait assez souvent vers une amélioration spontanée de la déformation après plusieurs mois. Très rarement, en cas d’échec du traitement médical, une intervention pour redresser la verge est nécessaire, mais entraîne un léger raccourcissement de la verge.

retour au sommaire FAQ

6   L’andropause existe-t-elle ?

Non. Il n'y a pas chez l'homme de modification du taux des hormones qui soit comparable a ce qui est observé chez la femme au moment de la ménopause. Il n'y a pas d'âge "limite" en ce qui concerne l'activité sexuelle et/ou la fertilité.

7 Quels sont les médicaments dont l'utilisation interdit la prise simultanée de Viagra®, Cialis ® Levitra® ou Spedra® ?

Liste des médicaments interdits chez tout patient recevant un inhibiteur de la 5 phosphodiestérase (Viagra®, Cialis®, Levitra® ou Spedra®):

Produits contenant des dérivés nitrés:

  • TRINITRINE: CORDIPATCH®, CORDITRINE®, DIAFUSOR®, DISCOTRINE®, EPINITRIL®, LENITRAL®, NATISPRAY®, NITRIDERM®, TRINITRINE®, TRINITRINE MERCK®, TRINITRINE SIMPLE LALEUF®, TRINIPATCH®
  • ISOSORBIDE DINITRATE: ISOCARD®, LANGORAN®, RISORDAN®
    ISOSORBIDE MONONITRATE: MONICOR®

Produits donneurs de monoxyde d'azote:

  • LINSIDOMINE : CORVASAL® INJECTABLE
  • MOLSIDOMINE : CORVASAL® COMPRIMES

Produits ayant une action de type nitré :

  • NICORANDIL : ADANCOR®, IKOREL®

Produits illicites interdits:

"Poppers" ou "Snappers" : contiennent du nitrite d’amyle, du nitrite de propyle ou du nitrite de butyle qui sont utilisés en inhalation. Ces substances peuvent être présentes dans certains produits en vente libre dans les sex-shops

retour au sommaire FAQ

 

8   Que faire en cas d'érection prolongée après injection intra-caverneuse ?

Si l'érection déclenchée par l'injection intra-caverneuse dure plus de 60-90 minutes, il faut faire des mouvements rapides de flexion-extension sur les jambes, ce qui va tendre à faire partir le sang vers les jambes et à arrêter l'érection. Il faut sinon essayer de prendre une douche froide.

Si l'érection dure plus de 2 heures, il faut contacter votre urologue pour qu'il vous prescrive un antidote ou qu'il fasse une ponction évacuatrice.

La persistance de l'érection au-delà de 3-4 heures constitue un priaprisme et expose au risque de fibrose des corps érectiles et d'impuissance définitive.

Les érections prolongées sont devenues très rares depuis l'abandon de la papavérine et l'utilisation de la prostaglandine E1 pour les injections intra-caverneuses.

retour au sommaire FAQ

 

9  L'arret prolongé de l'activité sexuelle entraîne-t-il des troubles de l'érection?

Probablement. L'activité sexuelle régulière aide à prévenir les troubles de l'érection. Les érections régulières stimulent l'oxygénation du tissu érectile présent dans les corps caverneux. Les érections nocturnes ont probablement ce rôle naturel de protection des érections.

Il faut aussi considérer la raison de l'arrêt de l'activité sexuelle. Ainsi, après un arrêt prolongé de l'activité sexuelle lié à un veuvage, la reprise de l'activité est souvent rendue difficile par des raisons organiques mais aussi par la nécessité de terminer le travail de deuil à l'occasion de la rencontre d'une nouvelle partenaire.

retour au sommaire FAQ

10  Du nouveau ! La Sécu rembourse certains traitements de l'impuissance
Les injections intra-caverneuses de Prostaglandine E1 (alprostadil) sont dans de nombreux le seul traitement efficace des troubles de l'érection, en particulier quand la cause de l'impuissance est organique. L'alprostadil est commercialisée en France, en particulier sous le nom de spécialité Edex® et Caverject® qui sont désormais remboursés à 35% par la Sécurité Sociale, si le traitement concerne des patients ayant des troubles de l'érection dans les cas suivants :
- paraplégie et tétraplégie quelle qu'en soit l'origine.
- traumatisme du bassin compliqué de troubles urinaires.
- séquelles de la chirurgie (anévrysme de l'aorte, prostatectomie radicale, cystectomie totale et exérèse colo-rectale) ou de la radiothérapie abdomino-pelvienne.
- séquelles du priapisme
- neuropathie diabétique avérée
- sclérose en plaques
Pour obtenir le remboursement, la prescription doit être faite sur une ordonnance spéciale, selon la procédure de "médicament d'exception".

 

 

UROPAGE créé avec le Professeur Thierry Flam 1999
Conception et Réalisation d'Heucqueville S.A
Copyright : Uropage/Pr. Thierry Flam. France, 2000-2017 -

Dernière mise à jour des informations médicales et légales le 27 04 2016
Dernière modification de cette page effectuée le 14 01 2016